Coran, 2:255 – Verset du trône (Structures)

La tradition lui donne le nom de « verset du trône », en référence au mot trône/kur’siyyu qui y figure. Nous verrons plus loin que je préfère lui donner un autre nom[1], plus complet par rapport aux thèmes évoqués dans ce verset.
Ce verset mérite sa réputation car il est un concentré de trésors. Nous allons en aborder quelques-uns. Ainsi, nous aborderons ce trésor sous l’angle de sa structure selon les principes de la rhétorique sémitique.
J’espère que vous apprécierez la beauté du discours coranique axé sur la symétrie/binarité, le rappel et l’harmonie. Cette symétrie est à l’œuvre dans tout le Coran et doit être prise en compte pour toute approche exégétique basée sur et par le texte lui-même.
C’est l’outil qui me permet de mettre en évidence le contexte intra-texuel, proche ou distant, de mon analyse textuelle.

 — 1 ° STRUCTURE

Ce verset est divisé en 3 parties ou thèmes: A-X-A’ – selon la notation utilisée dans la rhétorique sémitique:
————————————————– ————————————————– ———
A– thème: OMNIPRÉSENT
Dieu, il n’y a de dieu que Lui, l‘Absolu-Vivant, l’Absolu-Debout (toujours en activité).
Ni somnolence ni sommeil ne le saisissent.
À Lui ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.
      – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
      –X– thème: OMNISCIENT
      Qui peut intercéder/plaider auprès de lui seulement avec sa permission ?
      Il sait ce qui est entre leurs mains (les acquis) et leurs avenirs (après la mort – postérité).
      Ils n’appréhendent de Sa connaissance seulement ce qu’il consent.
      – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – – –
A’– thème: OMNIPOTENT
Son trône embrasse les cieux et la terre,
et leur préservation ne lui coûte aucune difficulté.
Lui, le Très Haut/Sublime, le Très-Grand/Immense.
————————————————– —————————

   — 2 ° STRUCTURE

Si nous déroulons ces 3 thèmes, nous obtenons la structure détaillée suivante: A-B-C-D / X / D’-C’-B’-A’:

————————————————– ————————————————– ——–
A– Dieu, il n’y a de dieu que Lui, l’Absolu-Vivant, l’Absolu-Debout (toujours en activité).
   
   BNi somnolence ni sommeil ne le saisissent.
     
      CÀ Lui ce qui est dans les cieux et ce qui est sur la terre.
         
         DQui peut intercéder/plaider auprès de lui seulement avec sa permission?
           
            X– Il sait ce qui est entre leurs mains (les acquis) et leurs avenirs (après la mort – postérité).
         
         D’ Ils n’appréhendent de Sa science seulement ce qu’il consent.
     
      C’Son trône embrasse les cieux et la terre,
   
   B’– et leur préservation ne lui coûte aucune difficulté.

A’Lui, le Très Haut/Sublime, le Très-Grand/Immense.
————————————————– ————————————————– ——–

Conclusion :
1) Ceci est le verset de l’OMNI.
2) Les noms divins par PAIRE sont expliqués avant (approche B’ inductive) ou après (approche B – déductive)
3) La connexion des segments entre eux par la mise en couleur parle d’eux-mêmes – A méditer.

 


[1] Hommage à l’équipe de l’arabe coranique qui m’a fait découvrir cette pépite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »