A la lumière du Coran

Ce site est dédié à la compréhension du sens fondamental[1] du Coran dans sa composition littéraire[2]. 

Dégager ce sens fondamental nécessite un travail sur nous-mêmes de distanciation historique critique et salutaire par rapport au texte, avec comme ambition de revenir au moment coranique de compréhension des primo-destinataires. En un sens, une exégèse fondamentale du Coran.[3]

Vous trouverez le résultat de ce travail, qui est en cours d’élaboration, sous la forme d’un PDF téléchargeable, disponible dans le menu principal en français ou en anglais.

 

S’ABREUVER DIRECTEMENT A LA PURE SOURCE DIVINE QUI GUERIT LES COEURS :

Ô gens, un avertissement vous est venu, de votre Seigneur, une guérison de ce qui est dans les poitrines…(Coran, 10:57)

ÊTRE FORT SUR SES BASES POUR MIEUX SE DEPLOYER :

Ne vois-tu pas comment Dieu a proposé l’exemple frappant d’une bonne parole ? [C’est] comme un bon arbre, fermement enraciné dont le sommet de ses abondantes ramifications s’élève haut dans le ciel (Coran, 14:24)

NE PAS REGRETTER :

(Le Jour de la Redevabilité) Le messager a dit : “En vérité, O Mon Seigneur, mon peuple a pris ce Coran pour une chose délaissée !” (Coran, 25:30)

Fragments d'un vieux Coran à l'Université de Birmingham. Il est l'un des plus anciens connus et a peut-être été écrit à l'époque du prophète Muhammad. Des tests au radiocarbone datent le parchemin à l'époque du prophète (AP Photo / Frank Augstein)

 


[1] C’est-à-dire le sens premier, originel, tel que voulu par l’auteur du texte dans sa primaire intention.               

[2] La mise en perspective de la composition structurelle du Coran, essentiellement symétrique ou binaire, s’effectuera au moyen des principes et des lois de la rhétorique sémitique. Cela permet ainsi une approche éclairante et une réflexion plus fine autour du texte coranique. Cette représentation visuelle et systématique de la disposition du texte coranique justifie en soi l’existence de ce site, et en constitue l’apport majeur et novateur comparativement aux approches exégétiques classiques.

[3] Pour reprendre l’expression de l’imam français Tareq Oubrou : “l’exégèse fondamentale : elle consiste à comprendre le Texte dans son univers (linguistique, anthropologique, historique…) d’origine ;”.

Eu égard aux 14 siècles qui nous séparent de ce contexte primitif et des connaissances limitées propres à l’Homme et à son époque, nous avons bien conscience que nous pouvons être la proie d’une mauvaise compréhension de la véracité factuelle du texte. L’intention ne garantit pas le résultat. L’humilité est donc de mise en la matière, et limiter ce risque passe par l’application d’une méthodologie rigoureuse et méthodique en rapport avec l’objectif visé. 

La méthode appliquée de l'”exégèse fondamentale” revient à résoudre l’équation RFC2 suivante : (1) Sens de la Racine + (2) sens de la Forme + (3) prise en compte du Contexte (Textuel et Historique).